Partagez | 

Sleepy away

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Sleepy away Ven 11 Déc - 22:46
Nydalia A. Stardust

Nydalia A.
Stardust

Michael
Skylar

A little surprise visit may
Une journée des plus communes selon mon point de vu. Elle commence de manière banale et comme c'est calme, je peux dire que je m'occupe autrement qu'à l'infirmerie. S'ils ont besoin de mes services, j'ai une oreillette de communication qui est présente sur mon oreille et il m'est assez facile de rejoindre mon lieu de travail favori très rapidement. La joie des téléporteurs... Mais il faut le reconnaître que cela nous rend aussi pantouflard. Pour ceux qui l'ignore, cela veut simplement dire que cela nous habitue à faire moins de sport en traversant les immenses coursives de cette cité qui n'a pas d'égale connue pour le moment. Depuis mon départ de la Terre, je me sens à nouveau vivre et je me dis que sauver la galaxie est aussi important que tout le reste. Tous les soirs et matins, je dépose un baiser sur la photos de mon époux et mon alliance ne me quitte jamais. Sauf lorsque je vais au bloc opératoire... Mais elle n'est jamais bien loin. Depuis trois ans, je n'ai jamais pensé une seule seconde à retirer la seule chose qui m’unit à lui. On me dit qu'il faut avancer mais je n'ai pas encore réussi à faire le deuil et c'est encore une plaie suintante qui a énormément de mal à se refermer. En tant que médecin, je connais les blessures physiques mais certaines ne guérissent pas aussi facilement que celles sur lesquelles je peux intervenir. Peut-être devrais-je voir un psychologue ? Je lâche un soupir à cette question car honnêtement, je suis encore sceptique à tout ça. Après un bon jogging de bon matin et de l'exercice en salle d'entraînement, je prends le temps de me nettoyer avant de m'habiller et de rejoindre l'infirmerie. Il y avait du travail, notamment un inventaire des stocks à faire. Levant les yeux vers l’horloge lantienne au-dessus de l'entrée de la salle principale, je montre un sourire avant de me pencher sur le classeur que j'ai en main. Il s'agit de la liste du matériel embarqué depuis la terre avant notre départ pour la Galaxie de Pégase. Il ne nous fallait pas grand chose mais c'est important de savoir ce qui reste avant de passer commande auprès du SGC. Enfin, si la cité est encore en contact avec le SGC. Si c'est le cas, je ne le sais pas et cela ne me regarde pas.

Portant la tenue grise à bandes jaunes, j'avais la chevelure attaché en chignon mais j'avais aussi le sourire. Balançant quelques conneries depuis le fond de la pièce, je peux entendre mes collègues rire alors qu'on est tous sur cette histoire d'inventaire. Cela peut paraître futile mais je dois aussi connaître l'état des stocks pour prendre les décisions en conséquence. Certes, cela ne dépend pas de moi mais je suis aussi concernée par le matériel que mes confrères. Il n'y a pas de malades pour le moment alors autant occupé notre temps tant qu'on le peut encore. C'est simple : on m'a toujours dit qu'il y a toujours de quoi faire dans un hôpital ou une grande infirmerie et je dois reconnaître que c'est vrai. Entre les malades, les blessés, le matériel à contrôler, les médicaments à référencer sans oublier le matériel à désinfecter... ; On peut dire qu'on ne manque pas d'occupation. Il est tout aussi vrai que je n'ai pas à m'occuper de ça mais je n'aime pas rester sans rien faire et je suis avant tout médecin même si j'ai une spécialité... Ce n'est pas parce que j'ai pris le temps de me spécialiser que mes collègues médecins ou infirmiers sont des incompétents. Ce serait faux de le dire vu comment nous avons été triés sur le tas avant même notre départ. J'ai eu de la chance car je proviens directement du SGC mais la plupart de mes confrères n'ont pas mon parcours qui sort du lot, il faut le reconnaître. Portant sur ma manche gauche le symbole de l'expédition, je porte aussi mon drapeau noir, jaune et rouge qui annonce la couleur quant à mon pays natal. Par ailleurs, j'ai toujours cet accent qui en font rire plus d'un et je n'hésite pas à rire avec eux. Il en faut bien plus pour me vexer et c'est peut-être quelque chose que l'armée m'a appris. En y réfléchissant, je dois beaucoup à l'armée aussi bien allemande qu'américaine. Sans eux, j'en serais pas là et je ne serais pas à des centaines d'années lumières de la Terre m'imaginant moultes scénario les plus improbables les uns des autres.  Je souris en me disant que j'ai vraiment une imagination débordante et cela fait partie de mon charme. Bien qu'ayant plus de trente années, je peux avoir tendance à me comporter comme une gamine pour faire rire tout le monde, y compris les malades.

Discutant et riant avec mes collègues, je reste « cachée » dans le fond de l'infirmerie, occupée à contrôler le stock de matériel pour le bloc opératoire. Je sais que cette infirmerie est équipée de technologie ancienne mais je ne sais pas encore m'en servir. J'y travaille activement et heureusement que certaines personnes étaient aussi dans la précédente expédition. Après tout, cela ne fait que peu de temps que je suis là et cela ne fait que peu de temps que la cité s'est envolé de l'océan pacifique pour retourner d'où elle vient. Et c'est sans regret que je m'éloigne de cette terre où je n'ai plus ma place. Je me sens libre et revivre même s'il e reste de profonds souvenirs que je veux à tout prix garder dans ma mémoire.


_________________
Nydalia A. Stardust
Nydalia A. Stardust
Avatar : Kate Besinckale Messages : 37
Date d'inscription : 07/12/2015
Age : 35
Localisation : Infirmerie de la cité

Informations supp
Arme mission: P-90
Nationalité: Allemande
Points: 54
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sleepy away Dim 13 Déc - 11:51
Mickael Skylar
Sleepy away
Time's end

J’étais là, assis dans ce grand fauteuil recouvert de cuir et très confortable derrière un immense bureau dans une pièce bien décoré avec gout mais aussi avec des objets et photos de ma collection personnelle. Assied dans ce beau bureau donnant un accès aussi bien direct que visuel sur la porte des étoiles  Lantiennes et la salle de contrôle, c’était à mon tour de prendre la responsabilité de tous les membres présent dans cette expédition et j’espère faire aussi bien que mes prédécesseurs. Le temps passait et la paperasse qui était posée sur mon bureau ne cessait de se remplir. En effet, nous étions parti assez rapidement de la Terre pour la galaxie de Pégase et par conséquent nous avions peut être oublié de prendre des ressources ou des instruments nécessaire à nos besoins vitaux. C’est pourquoi j’avais demandé à chaque section de la cité que ce soit au corps militaires, scientifiques, techniques ou encore médicales de me faire un rapport ou un inventaire des stocks présent sur la cité afin de faire part de nos manques au Stargate Command sur Terre pour que les ressources nécessaires nous soit expédiés au plus vite grâce au nouveau croiseur spatiale Horizon, mis au service de la nouvelle expédition Atlantis.

Les différents rapports commençaient à se réduire et après chaque lecture de ceux-ci je notais bien précisément dans un rapport ce qu’il nous faudrait pour assurer les nouvelles missions d’explorations et de maintien de la paix dans la galaxie. Munitions pour armes à feu, générateur à naquada supplémentaires, légumes, fruits, tournevis et même crayon pour papier tout semblait être présent… enfin pas exactement dans cette immense liste de choses utiles je ne trouvais rien au niveau médicale. Après avoir fouillé une seconde fois tous les documents posés sur le bureau, il était clair et net que l’inventaire médical ne m’avait pas encore été transmis et que le temps pour ceci était écoulé.

Après avoir à plusieurs reprises essayé de joindre l’infirmerie mais sans résultats, je me décidai à m’y rendre moi-même. Quittant mon bureau, je pris soin de ne pas oublier ma canne en bois nacré de carbone sans qui je ne pouvais me déplacer facilement depuis l’accident dont j’avais été victime lors d’une mission pour l’OTAN. Après quelques minutes de marche et deux téléportations via la merveilleuse invention des Anciens, j’arrivais dans l’infirmerie principale et à ma grande surprise personne pour m’accueillir.

D’un ton assez sévère et prenant ma voix la plus grave je dis
Y a-t’il quelqu’un ici ?

J’attendais debout appuyé sur ma canne de soutien la réponse d’un membre de notre nouvelle expédition.

Mickael Skylar
Mickael Skylar
Avatar : Morgan Freeman Messages : 50
Date d'inscription : 03/12/2015

Informations supp
Arme mission: P-90
Nationalité: Américaine
Points: 0
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-heroes.forumpro.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sleepy away Dim 13 Déc - 16:21
Nydalia A. Stardust

Nydalia A.
Stardust

Michael
Skylar

A little surprise visit may
Pourtant, il n'y avait bien quelqu'un dans l'infirmerie mais cette personne n'était juste pas visible depuis l'entrée où se tient debout l'actuel dirigeant de l'expédition. Par ailleurs, je suis peut-être la plus proche lorsque la voix résonne. Et encore, je l'ai entendu de loin. Cheveux attachés et portant la tenue de l'expédition, je penche ma tête pour me rendre compte qu'il y a une ombre. Et cela veut dire qu'il y  quelqu'un. Lâchant un soupir, je repose ce que je tiens en main pour prendre ma blouse blanche que je mets par dessus la tenue grise claire. Celle-ci retombe jusqu'au genou et je la laisse ouverte. Sur la poche situé sur le coté gauche de ma poitrine, mon nom était lisible et nous avions tous et toutes une blouse prévu à cet effet. Ouvrant la porte qui séparait la partie visible de la salle des réserves, j'entends les collègues me demandés où j'allais. Ainsi, je suis visible du responsable de la cité. Retirant mes gants, je leur réponds que je vais voir la personne qui a passé la porte de l'infirmerie et que je suis la seule à m'en être rendu compte. Gardant mes gants en main, je les jette au passage avant de lever les yeux vers la personne à trois pattes. Hein ? Trois pattes ? Oh... Oulà... Gardant mon sourire, je m'avance vers le responsable de la cité.

« - Bonjour Monsieur Skylar ! »

Sans attendre, je me mets au garde-à-vous qui est techniquement obligatoire lorsqu'on salue un supérieur. Je ne savais absolument pas que le délai de remise de l'inventaire était écoulé et il faut dire que cela fait déjà plusieurs jours qu'on est sur l'affaire alors que le médecin-chef nous l'avait donné il y a trois jours soit quelques heures avant que je décide de mettre le nez dedans. Si personne ne s'y attaque, cela ne sera jamais fini et même maintenant, j'avais du mal à en voir le bout mais il fallait que cela soit fait impérativement. Mais aussi le plus rapidement possible. Me mettant au repos lorsqu'il m'y autorise avant d'entendre une voix derrière moi. Il s'agissait d'une infirmerie qui me demande où je place le matériel du bloc. Sur ce coup là, elle a raison car je risque d'être la seule  passer mon temps dans une salle carrée éclairée et que je dois aussi désinfecter en permanence. Actuellement, comme elle n'est pas encore utilisée, je passe deux fois par jour dans le bloc opératoire afin de le nettoyer de fond en comble. Aucun virus ne doit passer le sas et c'est aussi la santé de mes patients qui est en jeu alors je ne joue pas avec leur vie, bien au contraire. Me retournant, je regarde l'infirmière pour lui répondre simplement, sans agressivité ou envie de la tuer.

« - Met ça dans le SAS, je rangerais ça moi-même après avoir désinfecté le bloc ope. Merci. D'ailleurs, appelle l'adjoint du Docteur Keller pour lui dire de ramener ses fesses afin de nous donner un coup de main s'il te plaît. Et s'il te dit quelque chose, dis lui de venir régler ça avec moi. Il nous donne son boulot et il se barre on ne sait où pendant plusieurs jours. Sa mentalité de merdeux, ça commence à bien faire maintenant...  »

Recevant la réponse positive de l’infirmière, je fais de nouveau face au responsable de la cité après avoir repris mes esprits. Il est vrai que je venais de dire que le chef adjoint du service médical était un pantouflard et ceux devant l'envoyé du CIS. Et honnêtement, je ne suis pas du genre à avoir la langue dans ma poche. Je crains que le responsable se tenant devant moi le découvre malgré lui. Cependant, il entend mon accent poussé et il peut aisément savoir à qui il a faire. Me concentrant sur lui, je pose mes yeux marrons sur celui qui semblait avoir beaucoup de mal à se déplacer.

« - Je peux faire quelque chose pour vous ? »


_________________
Nydalia A. Stardust
Nydalia A. Stardust
Avatar : Kate Besinckale Messages : 37
Date d'inscription : 07/12/2015
Age : 35
Localisation : Infirmerie de la cité

Informations supp
Arme mission: P-90
Nationalité: Allemande
Points: 54
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sleepy away Dim 13 Déc - 18:12
Mickael Skylar
Sleepy away
Time's end


Par chance je n’ai pas dû attendre longtemps avant que quelqu’un ne vienne à ma rencontre dans cette immense pièce stérilisée. Une jeune femme en tenue d’infirmière avec un chignon un peu en vrac arrivait devant moi. Elle semblait assez sympathique jusqu’au moment où elle commença à s’énerver si l’on peut dire sur le chef adjoint du docteur Jennifer Keller. Bien que j’aurais pu intervenir pour ses paroles à la limite déplacée, je ne dis rien pensant que les membres d’un même corps ou d’une même équipe devait trouver une solution pour s’arranger entre eux et si ils n’y parviennent pas alors j’effectuerai mon rôle de médiateur entre les différentes personnes comme je le faisais durant mes diverses missions au sein des nations unis dans les pays d’Afrique.

Après ces paroles envers ses collègues, elle me demanda ce qu’elle pouvait faire pour moi. Une partie de cette réponse se trouvait dans les feuilles qu’elle était entrain de remplir précédemment.

Et bien enfaite il y a deux choses qui m’amène au sein de votre zone, la première est que bien que vous ayez tous une radio ou une oreillette personne ne sais répondre à mes appelles et m’obliges à me déplacer jusque vous… La deuxième est que j’attendais votre rapport sur l’était de l’inventaire pour que je puisse envoyer les données au Stargate Command pour la prochaine livraison lors de l’arrivé de l’Horizon.

Le retard est une chose que je ne supporte pas et encore moins au sein de ma base et de mon expédition.

Mickael Skylar
Mickael Skylar
Avatar : Morgan Freeman Messages : 50
Date d'inscription : 03/12/2015

Informations supp
Arme mission: P-90
Nationalité: Américaine
Points: 0
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-heroes.forumpro.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sleepy away Lun 21 Déc - 18:41
Nydalia A. Stardust

Nydalia A.
Stardust

Michael
Skylar

A little surprise visit may
Ah... Alors là, c'est la loose... Voilà que non seulement on fait l'inventaire depuis trois jours mais en plus de ça, le délai est terminé... Mais qu'est ce que cela veut dire bon sang ? Mais a quoi est-on en train de jouer ? Si c'est une blague, elle est de très mauvais goût et je ne suis pas vraiment du genre à l'apprécier. Sans oublier que je n'ai rien entendu malgré mon oreillette sur l'oreille. Je ne suis pas folle au point de ne pas la prendre avec moi. Les urgences peuvent tomber n'importe comment. Je connais mon métier mieux que personne. Mon chignon quelque peu décoiffé, je détache ma chevelure pour la rattacher mais en queue de cheval cette fois-ci. Je n'aime pas avoir les cheveux devant les yeux. Si le responsable de la cité avait bien surveillé, il remarque rapidement que ma radio se trouve sur mon oreille. Et ce qui m'inquiète le plus, c'est que je n'ai rien entendu. C'est plutôt... étrange... Maintenant, comment dois-je répondre à celui qui m'a engagé ici ? Je relâche ma chevelure avant de soupirer. Je suis un peu dans l'impasse. Mais je suis quelqu'un d'honnête et vaut mieux lui dire la vérité plutôt que de raconter des conneries. Après, j'irais probablement en salle de contrôle afin d'aller faire vérifier le système de communication de l'infirmerie. En ce moment, je souhaite qu'il n'y ai pas eu d'incidents ayant demandé l'intervention d'une équipe médicale parce que là, j'ai tout dans le baba et je suis fichue. Car pour ceux qui l'ignore, cela peut-être considérer comme une faute lourde voir grave... Mais bon sang, cela fait à peine quelques jours que je suis là et les ennuis commencent... A croire que je les attire tous sans rien faire... Je pourrais en devenir maboule...

« - Et bien... Si je m'attendais à ce que vous dites là...  »

Là non plus, cela ne va pas le faire. Mais je ne sais pas quoi dire d'autre. Secouant quelque peu ma tête, je devais me reprendre. Je commence à être gêner car même moi, je ne trouve as ça normal. Me grattant quelque peu la tête, je reste silencieuse quelques secondes avant de me reprendre. Je ne peux pas rester muette de la sorte. Retirant ma main de ma tête, essayant de reprendre un air un peu plus neutre.

« - Pour l'inventaire, nous sommes en train de l'achever. L'adjoint du Docteur Keller nous la donner il y a peu et nous sommes dessus depuis.  Je ne peux malheureusement pas faire mieux que de vous le communiquer directement une fois l'inventaire terminé. Maintenant pour le cas de la radio, je ne peux pas vous dire et malgré que j'ai ma radio sur l'oreille, je peux vous affirmer que je n'ai rien entendu. Et pourtant le son est réglé de telle sorte que je ne peux pas rater un seul signalement... »

Je ne savais plus trop où me mettre. C'est presque honteux de le dire mais d'un autre côté, je sens que je vais pouvoir tirer les oreilles à un certain adjoint. Je suis avant tout militaire et il est clair que si ce médecin se trouvait dans l'armée, cela ne se serait pas passé comme ça. Je veux être gentille mais je ne suis pas le genre de personne qui se laisse faire. Loin de là... Je devrais peut-être l'envoyer en stage chez les parachutistes allemands, je suis sûre que mes vieux camarades seraient ravis de le former comme il faut. Malheureusement, cela ne sera pas possible puisque la cité se trouve à des années lumières de la Terre puisqu'on est retourné dans la Galaxie de Pégase. Enfin, pour moi, c'est le premier voyage vers une autre galaxie autrement que par la Porte des Étoiles. J'ai passé quelque fois cette porte et j'en ai de bon souvenir.

« - Une fois l'inventaire terminé, je me pencherais dessus avec la salle de contrôle » 


_________________
Nydalia A. Stardust
Nydalia A. Stardust
Avatar : Kate Besinckale Messages : 37
Date d'inscription : 07/12/2015
Age : 35
Localisation : Infirmerie de la cité

Informations supp
Arme mission: P-90
Nationalité: Allemande
Points: 54
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sleepy away Sam 26 Déc - 21:17
Mickael Skylar
Sleepy away
Time's end


L’inventaire d’une des zones les plus importantes de cette nouvelle expédition n’était pas encore terminé et le rapport devrait être envoyé dans moins de vingt-quatre heures à la base centrale au Stargate Command. Bien que cela m’ennuyait un peu, car je risquai de me faire taper sur les doigts par le haut commandement et la CIS, la pauvre femme devant moi n’en pouvais rien et faisait tout ce qu’elle pouvait pour terminer cette longue liste compliquée et très complexe. A vrai dire je ne connaissais pas encore tous les membres de cette nouvelle aventure et en tant que « commandant » si l’on peut dire, je me devais de connaitre tous les membres travaillant au sein de mon équipe.

Je me mis en marche lentement petit pas après petit pas, le bruit de ma canne frappant le sol jusqu’au petit coin de détente ou se trouvait une petite machine à café et quelques mugs. Je mis la cafetière en route et l’eau commençait à chauffer tout doucement dans la machine. Après quelques secondes, le café commença à couler dans les deux petites tasses à l’effigie du logo de la base d’Atlantis. Je pris le plateau avec les deux tasses à son bord et m’installa dans l’un des fauteuils autour d’une mini table.

Alors lieutenant, votre café ne va pas se boire tout seul n’est-ce pas ?

Avec un léger sourire en coin, j’invitai ma nouvelle subordonnée à venir s’installer à mes côtés et boire un café avec moi. De ce fait, nous pourrions parler ensemble pour mieux comprendre l’histoire et le passé de cette jeune femme.

Dites-moi lieutenant, qu’est-ce qui vous à poussera rejoindre l’expédition d’Atlantis ?



_________________
Mickael Skylar
Mickael Skylar
Avatar : Morgan Freeman Messages : 50
Date d'inscription : 03/12/2015

Informations supp
Arme mission: P-90
Nationalité: Américaine
Points: 0
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-heroes.forumpro.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sleepy away Sam 26 Déc - 23:55
Nydalia A. Stardust

Nydalia A.
Stardust

Michael
Skylar

A little surprise visit may
Je suis complètement gênée et je ne savais plus où me mettre pour être honnête. Mais une chose est sûre, 'en connais un qui va subir ma colère. Je n'aime pas les surprises de ce genre... Je lâche un soupir en fermant les yeux quelques secondes avant de poser ma liste. Heureusement, nous avions bien commencer mais elle n'était pas terminé. Je peux comprendre le fait qu'on soit en retard surtout qu'il s'agit d'une des zones les plus importantes de la cité mais ni moi, ni le personnel est capable d'aller à la vitesse de la lumière. Cela ma rappelle les bracelet des Tok'ra et cela aurait pu être intéressant à avoir sur le coup. Je l'observe simplement tandis que je le vois marcher avec sa canne. Arquant un sourcil, j'observe sa démarche avant de lui demander.

« - Vous voulez que je jette un coup d’œil à votre jambe ? »

Je dois admettre que je suis assez surprise de le voir comme ça et je me demande ce qui lui est arrivé. Je dois admettre que je n'ai pas fait attention à tout ça. Il faut dire que je suis arrivée presque avec les derniers arrivants en direction de Pégase. Et je ne regrette pas encore d'être partie, j'en avais peut-être besoin. Pour le moment, c'est le médecin qui est là et je l'observe afin d'essayer d'évaluer l'état de sa jambe. Cela fait aussi partie de mes fonctions. Car en plus d'être médecin, je suis anesthésiste et secouriste. Je suis habituée à aller sur le terrain et à travers la Porte des Étoiles. Je ne suis pas la meilleure mais cela fait de l'expérience en plus. Ma blouse sur le dos dont les bords sont jaunes, couleur des médecins, je l'ai laissé ouverte et je n'ai pas encore eu besoin de la fermer. Pas d'urgence pour le moment. D'ailleurs, j'y pense mais si personne ne peut nous contacter, comment je fais pour gérer les urgences... Merde alors. J'écarquille alors les yeux et je me dirige vers le fond de la pièce en trottinant pour interpeller quelqu'un que j'envoie en salle de contrôle. Je dois rester disponible au cas où même si je doute qu'il se passe quelque chose... cependant, la vie m'a appris à être aux aguets en permanence même dans les moments où on est certain d'être en sécurité. C'est alors que j'entends le commandant de la cité dire Lieutenant. Je tourne la tête en arquant un sourcil. Je remarque alors son invitation à m’asseoir. Oh... C'est à moi qu'il s'adresse.

« - Oh... Mes excuses, mais je suis Capitaine, Monsieur ! »

Je règle les détails avec mon messager et je finis par rejoindre le Commandant de la cité. Je dois bien admettre que je ne dis pas non à une pause et je n'allais pas le laisser en plan. Je ne suis pas malpolie. Mes parents, même sourds et muets, m'ont appris la politesse sans oublier la case armée qui est inscrite dans mon dossier puisque je porte un grade. J'affiche un sourire en revenant vers lui. Il était assis et j'en rattrape ma liste pour la poser sur la table de pause. Remerciant le commandant d'un signe de la tête, je prends la tasse qu'il me propose avec le sourire. Je n'avais pas prévu de la prendre maintenant mais vu qu'il l'a proposé, je ne fais pas refusé. Laissant ma queue de cheval comme telle, je pose mes yeux sur le chef en gardant la tasse à la main. Croisant mes jambes, je reste simplement moi devant lui et même si j'ai un sale caractère, je ne suis pas vulgaire, colérique ou méchante. Je n'aime juste pas qu'on me prenne pour une idiote ou une esclave. C'est alors qu'il me pose une question sur les raisons qui m'ont poussée à rejoindre l'expédition. Pouf... Il touche une corde sensible mais je n'avais pas honte de la raison. Réfléchissant, je prends la parole après quelques secondes.

« - J'ai voulu changer de vie et vivre ailleurs. J'ai perdu mon mari il y a deux ans dans l'attaque de la base Icarus et n'ayant plus personne sur Terre, j'ai de suite accepté lorsqu'on m'a proposé de rejoindre l'expédition. J'avais besoin de tourner la page et j'ai vu en l'expédition un moyen de repartir à zéro … »

Malgré que je tienne encore ma tasse dans mes mains, il pouvait voir que je faisais tourner mon alliance qui se trouve à sa place et qui n'a pas bougé malgré son décès. Je n'ai pas cessé de l'aimer et je ne suis pas prête de le chasser de mon cœur et de mes pensées. Reprenant mes esprits, je lève la tasse vers mon visage afin de boire une gorgée. Je laisse le liquide chaud se poser tel un voile sur ma langue et mon palais avant de le laisser descendre le long de mon œsophage. Je finis par lâcher mon alliance ne voulait la casser et le jour où je la retire n'est pas encore arrivé. Si je m'en sépare, ce sera pour la mettre autour du cou avec une chaîne.

« - Et vous, Monsieur ? Pourquoi cette envie de diriger la cité des Anciens ? Du moins, si cela n'est pas indiscret... »

Je ne voulais pas gênée le chef de l'expédition et je savais qu'il avait été nommé il y a peu. De mes discussions avec les anciens, je savais que la cité avait eu trois chef avant lui. Le Docteur Elizabeth Weir, le Colonel Carter que je connais puisqu'elle a fini à la tête du SGC avant que je gagne la cité et enfin, un certain Richard Woolsey lui aussi membre de la CIS. Mais qu'ont les membres de cette organisation avec la cité ? A croire qu'il se passe des tas de trucs dans notre dos... Quoi qu'il en soit, je suis militaire et si on me donne un ordre, je le fais même si cela ne me fais pas forcement plaisir. Après, cela dépend de l’ordre...


_________________
Nydalia A. Stardust
Nydalia A. Stardust
Avatar : Kate Besinckale Messages : 37
Date d'inscription : 07/12/2015
Age : 35
Localisation : Infirmerie de la cité

Informations supp
Arme mission: P-90
Nationalité: Allemande
Points: 54
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sleepy away Dim 27 Déc - 6:55
Mickael Skylar
Sleepy away
Time's end


La jeune femme portait le grade de capitaine et non celui de lieutenant comme je le pensais comme quoi on peut affirmer que je ne connais pas encore tous les membres de cette nouvelle expédition et cela est assez fâcheux puisque après tout, nos vies à toutes et à tous dépendent principalement de l’équipe avec qui l’on se retrouve. Me voyant titubé de façon bien étrange en me retenant sur ma canne pour ne pas trop être déstabilisé et marcher plus facilement le capitaine me demandait si elle pouvait regarder à ma jambe. Ce fut une proposition bien aimable mais peu importe les compétences qu’elle pouvait détenir dans le domaine médical, elle ne pourrait rien faire pour ce problème qui me suit depuis de nombreuses années maintenant. C’est donc d’une voix calme et avec un air et un sourire qui voulait dire merci mais non merci que je répondu à la demoiselle.

Malheureusement je ne pense pas que vous puissiez faire quelque chose pour aider ma jambe. Elle est en compote depuis plus de vingt-cinq ans maintenant et de nombreux médecins qu’ils soient militaires ou civils ont déjà essayé de régler ce problème mais en vain, sacré shrapnel, cela ne laisse pas beaucoup de chance à ceux qui en croisent. Mais passons…

La jeune femme s’était installé en face de moi et buvait son café. Le mien était assez chaud ce qui m’empêchait de le boire directement. Elle m’expliqua que son mari était mort suite à l’attaque de la base terrienne Icarus, en effet de nombreuses personnes perdurent la vie ce jour-là mais je ne savais pas que la jeune femme avait été marié à un des membres de cette expédition. Lorsqu’elle me dit qu’elle était veuve je ne savais pas trop comment réagir car après tout personne ne sait trouver les mots qu’il faut au bon moment. Je tapotai donc juste sur sa main en espérant qu’elle comprenne que cela voulait dire « toutes mes condoléances » mais ne voulant pas remuer le couteau dans la plaie et déstabiliser cette jeune personne je ne m’attardai pas plus sur cette histoire. De toute façon et comme expliqué dans mon spitch devant tous les membres de l’expédition avant de partir de la Terre, il savait très bien qu’il pouvait venir me trouver pour parler de leurs problèmes même si ceux-ci étaient personnels et n’avait rien à voir avec la situation présente.

Ensuite la question fatidique et à laquelle je m’attendais me tombais dessus mais il faut avouer que je l’avais bien cherché puisque c’est moi qui l’avait posé en premier. Pourquoi ai-je rejoint l’expédition Atlantis. Bonne question, comment expliqué à quelqu’un que je suis ici  contre mon gré à une place que je ne souhaitais pas du tout et dans un programme que je connaissais à peine. Mais bien sur je ne pouvais dire la vérité et cela pour plusieurs raisons, une de ces raisons étant de perdre la confiance des membres de cette expédition. Et oui comment faire confiance à quelqu’un qui ne voulait même pas être ici. Mon café avait un peu refroidi, je pris donc une gorgé, la gorge un peu serré face à la question du capitaine mais elle attendait une réponse donc après quelques secondes de silence, je me lançais ;

Et bien à vrai dire, je n’ai pas choisi explicitement de venir pour diriger cette cité mais la vie étant ce qu’elle est, on ne peut savoir où l’on sera demain donc on vit le moment présent en attendant le futur.

Il faut avouer que ma réponse n’était pas vraiment en accord avec la question posée et je ne savais même pas si la jeune femme avait compris quelque chose à mon histoire mais bref, elle attendait une réponse et par politesse j’ai répondu. La dernière gorgée de mon café n’était pas la plus agréable, celui-ci étant devenu trop froid. Je posais ma tasse vide sur la petite table avant de me relever avec un peu de difficulté et lança sur le ton de l’humour avec un léger sourire ;

Il faut avouer que face à un Wraith je ne ferais pas long feu


_________________
Mickael Skylar
Mickael Skylar
Avatar : Morgan Freeman Messages : 50
Date d'inscription : 03/12/2015

Informations supp
Arme mission: P-90
Nationalité: Américaine
Points: 0
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-heroes.forumpro.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sleepy away Dim 27 Déc - 17:59
Nydalia A. Stardust

Nydalia A.
Stardust

Michael
Skylar

A little surprise visit may
Au moins, je ne me voile pas la face en disant que je suis venue pour le plaisir. Je sais parfaitement pourquoi j'ai accepté de venir travailler sur la cité des Anciens. J'admets aussi qu'il y a une part de curiosité dans le lot mais l'essentiel a été dit. Il me répond face au fait de regarder sa jambe. Shrapnel qu'il a dit ? Il s'est pris un obus à balle ? Outch... je comprends mieux pourquoi sa jambe est ainsi. L'obus à balle est un contenant cachant des balles qui partent dans tous les sens une fois libérée. Je me rappelle avoir déjà vu ça au cours de ma formation chez les Parachutistes. Dommage, j'aurais au moins essayer mais j'aurais probablement l'occasion de vérifier ça plus tard. Je ne lui souhaite pas mais il n'est pas impossible qu'il soit blessé un jour ou l'autre. Bien qu'il soit entouré de militaire, il dirige une expédition dangereuse et il y a toujours des tas de risques pour que nos camarades soient blessés au cours d'une opération ou d'une attaque de la cité. Après tout, cela est déjà arrivé avant que la cité ne revienne sur Terre alors on n'est absolument pas à l'abri. Assise ne face de lui, je garde ma tasse portant l’emblème de l'expédition en main et je l’écoute simplement. Je ne suis pas là pour le juger. On m'a demandé de venir ici pour une mission longue durée et je compte bien revenir en vie même si c'est de manière volontaire, j'ai quitté ma planète natale.

Pour être honnête, mon mari et moi, on s'est rencontré au SGC et son affectation sur la base Icarus a eu lieu quelques jours avant notre second anniversaire de mariage mais nous savions que nous nous verrions peu. Cependant, nous nous sommes accrochés l'un à l'autre et je sais qu'il voudrait que je refasse ma vie mais je n'ai pas encore trouvé le courage de le faire. Peut-être qu'en quittant la Terre et avec du temps, j'y parviendrais mais pour le moment, je vis avec son fantôme dans mon cœur et dans mes souvenirs. D'ailleurs, si on va dans mes quartiers, on peut y voir de très nombreuses photos. Lui et moi en tenue militaire avec nos écussons respectifs, moi lorsque j'ai été diplômée en anesthésie, nous à notre mariage et même nous en train de rire sur un lit confortable... Et j'ai aussi pris avec moi des albums souvenirs qui restent relativement important. Je ne suis pas fermé à l'amour mais je ne me sens pas prête à passer à autre chose. Il était tout pour moi et je l'ai perdu en le laissant partir là-bas... Mais qu'importe maintenant, il n'est plus là pour vivre et il serait aussi temps pour moi de faire mon deuil de manière définitif. Je vis sa main tapoter la main et je le remercie d'un signe de tête avec un sourire triste. Je ne peux pas continuer à vivre tel un fantôme.

Je finis par faire revenir mon esprit qui s'était plongé dans mes souvenirs nombreux de mon mari afin de me pencher sur mon interlocuteur. Je lui avais retourné la question. Je ne sais pas si cela était une bonne idée mais il a au moins la franchise d'y répondre même si c'est de manière évasive. Apparemment, il n'aurait pas choisi de diriger la cité. C'est plutôt étrange et je n'ai pas toujours compris comment fonctionnait les organisations telle que la CIS dont mon interlocuteur faisait parti. A vrai dire, je ne suis pas là pour le juger et je me fiche de ce qui se cache en dessous. Je suis médecin et je dois soigner tout le monde sans distinction. Je le vois finir son café et je regarde le mien en souriant vu que j'ai même pas bu la moitié encore. Mais ce n'est pas trop grave.

« - Cela dépend, vous avez des militaires qui sont là pour vous empêcher de tomber nez à nez avec eux … »

Un peu d'humour ne fait pas de mal. Je montre un sourire en me levant à mon tour. Mon café doit être froid mais ce n'est pas trop grave vu que je le bois aussi froid. Vous croyez qu'il mette quoi dans les pâtisseries au café ? Bien souvent, c'est du café froid. Je ne devais pas oublier que je devais finir avec ce fameux inventaire et le plus tôt sera le mieux. Le rejoignant, je finis par lui demander.

« - Quand devez-vous contacter la Terre pour l'inventaire ? »

Autant essayer de finir rapidement afin que le délai soit respecté. Je n'aime pas non plus les retards et le fait de l'être m'a gêné un peu plus tôt au cours de la discussion. Tournant la tête, je remarque alors que mon calepin était près de la chaise où je m'étais assise. Marchant quelques pas pour le reprendre, je l'attrape et je le garde près de moi. C'est quand même bien de savoir où j'en suis et j’espérais sincèrement en finir le plus vite possible afin de m'occuper du nettoyage de la salle d'opération ainsi que de sa désinfection. Mais je ne fais pas envoyer le chef de l'expédition bouler, ce ne serait pas très poli. Gardant mon sourire sur le visage, je reviens près de lui avec mon calepin à la main.


_________________
Nydalia A. Stardust
Nydalia A. Stardust
Avatar : Kate Besinckale Messages : 37
Date d'inscription : 07/12/2015
Age : 35
Localisation : Infirmerie de la cité

Informations supp
Arme mission: P-90
Nationalité: Allemande
Points: 54
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sleepy away Mer 13 Jan - 21:07
Mickael Skylar
Sleepy away
Time's end


Il est clair que dans un passé lointain lorsque j’étais encore un jeune militaire tout droit sorti de l’académie, j’aurai pu faire face à un Wraith voire même deux ou trois en combat corps à corps mais à ce jour avec mon âge avancé plus haut que la cinquantaine et ma jambe boiteuse, si j’arrive à en fuir un seul se serait déjà une bonne chose. La jeune femme médecin me lança sur un ton de l’humour que les militaires étaient là pour éviter que je me fasse tuer par un ennemi, certes cela était vrai mais ma seul vie n’était pas enjeux sur cette base et les militaires doivent protéger au maximum les civils et ceux qui n’ont pas l’habitude de se défendre seul surtout face à ce genre d’ennemi.

J’avais bien perçu que la jeune femme avait un lourd passé derrière elle, un passé dont elle essayait de fuir et de ne plus y penser. J’avais lu tous les dossiers de chaque membres présent dans cette expédition ce qui était normal, comme ça je sais avec qui exactement je vais travailler. Même si elle essayait de se refermer face à la mort de son mari sur la base Icarus, je pensais du moins personnellement qu’elle ne devrait pas car les souvenirs ne s’effacent pas facilement et heureusement d’ailleurs. Après qu’elle m’ait raconté une partie de son histoire je posai la main sur son genou, un geste qui ne devait pas être pris mal ou comme un geste d’agressions ou quoi que ce soit mais plutôt comme un geste de sympathie qui voulait dire : je suis la si vous avez besoin de parler.
Elle me demandait ensuite quand l’inventaire devait être envoyé.

Et bien enfaite pour être honnête, la salle de contrôle à dû envoyer les documents et les fichiers il y a déjà plus d’une dizaine de minutes. Mais ce n’est pas grave et de plus si vous êtes en retard c’est dû en parti à ma faute et mon intrusion parmi vous.

Ma tasse étant vide comme celle de ma collaboratrice, je décidai de me relever en m’appuyant difficilement sur ma vieille canne en bois avant de la remercier pour ce petit dialogue et de quitter la pièce lentement pour qu’elle puisse finir correctement son travail jusqu’au bout.

HRP : désolé du retard de post





_________________
Mickael Skylar
Mickael Skylar
Avatar : Morgan Freeman Messages : 50
Date d'inscription : 03/12/2015

Informations supp
Arme mission: P-90
Nationalité: Américaine
Points: 0
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-heroes.forumpro.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sleepy away Aujourd'hui à 8:44
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sleepy away
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The legend of Sleepy Hollow
» Sleepy Hollow, la légende de l'amiral sans tête [FB 1615]
» le cavalier sans tête (Créature Maléfique)
» [Servamp] Présentation
» SLEEPY FEMELLE BICHONNE NEE EN AVRIL 2001 (59)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Cité d'Atlantis :: Digue Ouest :: Infirmerie-
Sauter vers: